C’est au debut du 20eme siecle aux Etats-Unis que l’OST fut totalement developpee avec Frederick Taylor.

C’est au debut du 20eme siecle aux Etats-Unis que l’OST fut totalement developpee avec Frederick Taylor.

Cette theorie reste l’aboutissement d’un contexte economique et social reellement particulier.

En effet, nos Etats-Unis connaissent un developpement industriel sans precedent.

Dans multiples secteurs, comme le textile, l’acier, l’automobile et les produits de consommation de masse, la production est croissante.

Cependant, la demande etant superieure a l’offre, les tarifs augmentent donc. Mes entreprises doivent embaucher et surtout tomber sur une methode de production efficace, pour produire en tres grande quantite.

2 – J’ai technique scientifique

Pour satisfaire cette requi?te tres consequente, des entreprises cherchent a accroitre un productivite.

Pour ce qui, elles doivent abandonner leurs methodes artisanales et en adopter de nouvelles, permettant des cadences superieures ainsi qu’une baisse des couts de production.

Pour Taylor, conduire une entreprise s’apparente a une science.

3 – Notre performance grace a J’ai rationalisation

L’OST est basee sur une etude tres poussee des operations accomplies lors d’la production.

L’etude des methodes doit permettre d’eliminer les operations inutiles puis de diviser chaque operation en un ensemble de taches elementaires.

Chacune des taches reste confiee a 1 ouvrier.

Celui-ci va se specialiser dans une tache qu’il executera en suivant des consignes prescrites.

B – Les apports et les limites du taylorisme

1 – Plusieurs progres considerables

La mise en ?uvre de l’OST a contribue au developpement de production de masse, la rationalisation des methodes de conception a entraine des gains de productivite considerables pour les entreprises (gains de productivite = produire rapidement et plus facilement).

Chez un entrepreneur de maconnerie, Taylor fait passer les ouvriers de 120 a 350 briques a l’heure. Continue reading “C’est au debut du 20eme siecle aux Etats-Unis que l’OST fut totalement developpee avec Frederick Taylor.”