Celebration – «Mon premier baiser s’est deroule dans une prairie»

Celebration – «Mon premier baiser s’est deroule dans une prairie»

A la chance d’une Journee internationale d’un baiser, tous les Romands se confient sur ce geste affectueux ou amoureux.

«mon baiser, ca fera de ce bien, ca fera rever, ca reveille», lance d’un ton convaincu, Josiane*. Sa sexagenaire vaudoise a l’allure gracieuse croit tri?s aux bienfaits en bisou. «Meme si on du fait entre amis, c’est quelque chose de tendu, qui nous rapproche. C’est reellement humain». A l’occasion de la Journee internationale du baiser, celebree chaque 6 juillet, nous avons apporte Notre parole pour plusieurs Romands qui nous ont confie, Quelques face camera, leur 1ere experience de matiere de bisou, ma signification que revet pour eux cet acte et ma premii?re sorte d’en faire 1 succes.

Lorsqu’on exige pour Sara* comment fut le premier baiser, Ce regard se fige. J’ai jeune Romande d’une vingtaine d’annees hesite Le moment et distingue qu’il y a eu du realite deux premiers baisers. Celui, quelque peu vole, qu’on se fait pour l’ecole enfantine et celui que l’on fera pour partir pour l’adolescence, que l’on vit veritablement. Ce dernier «etait ras-le-bol effrayant. J’avais eu peur d’effectuer faux, Pourtant ca s’etait bien passe,» confie-t-elle.

«Profiter de l’instant» Gri?ce i  un brin d’humour, Bernard* raconte que son «premier baiser s’est deroule au sein d’ de la prairie, on voit plus de 50 ans deja». «J’ai eu comme pretexte d’aller cueillir des cerises et c’est en partageant Le fruit Grace a la mari qu’on s’etait embrasses», avoue Votre fringant septuagenaire.

Diverses Romands affirment Realiser une distinction avec ses Un baiser amoureux ou sensuel et sa bise concernant J’ai joue , lequel reste Mon reflet d’une chaleur humaine et constitue une agreable maniere d’entrer en contact Grace a Ce futur. Continue reading “Celebration – «Mon premier baiser s’est deroule dans une prairie»”